Le gomasio, kézako ?

Connaissez-vous le gomasio ? Ce mélange de sel et de sésame est devenu un incontournable dans mon placard à épices. A quoi sert-il ? Comment l’utiliser ? Découvrez tous mes conseils !

gomasioLe mot « gomasio » vient de goma, sésame en japonais, et shio, sel. C’est donc, comme son nom l’indique, un mélange de graines de sésame (grillées et broyées) et de sel. Au Japon, il a une place quasi-comparable à celle que l’on donne au sel sur nos tables occidentales.

 

Ce produit a de nombreux atouts santé :

  • Il permet de réduire sa consommation de sel, à l’origine de nombreux maux : risques cardio-vasculaires, hypertension… Attention toutefois à ne pas en abuser, car il reste à moitié composé de sel !
  • Le sésame est rapidement assimilable, et permet de rétablir l’acidité sanguine. Au Japon, on l’utilisait autrefois pour soigner des névralgies. En Orient, on considère que le sel n’est pas assimilable. Pour l’être, il doit être « végétalisé ». Dans le gomasio, c’est le sésame qui joue ce rôle.
  • Les graines de sésame sont un vrai cocktail santé : sels minéraux (calcium, phosphore, magnésium, zinc, fer…)mais aussi acides gras saturés, vitamine E et vitamines du groupe B, protéines, fibres…

Côté utilisations, voici quelques idées gourmandes :

  • A table, présentez-le dans un récipient avec une petite cuillère (style cuillère à thé). Chaque hôte pourra en ajouter à ses plats.
  • Ajoutez-en dans les salades de crudités pour leur donner un léger goût de noisette : carottes râpées, chou rouge, tomates, salade verte… Un conseil : mettez-le au dernier moment pour un max de croquant. Autre idée : utilisez-le à la place du sel dans les tomates ou les radis à la croque-au-sel.
  • Préparez des toasts avec un caviar d’aubergines maison et saupoudrez-les d’une pincée de gomasio.
  • Apportez une touche d’originalité à une purée de pommes de terre maison, en saupoudrant chaque assiette d’une pincée de gomasio. A tester aussi sur une purée de légumes, de patates douces, une soupe de légumes…
  • Parsemez-en un filet de poisson blanc cuit à la poêle dans un peu d’huile d’olive et arrosé d’un filet de jus de citron.

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire